AVEC JÉSUS et MARIE
 

Montfort a beau être fort, athlétique même... l'usure est là : ses nombreux voyages dans ce coin de France, sa santé déjà attaquée par les poisons et les mortifications, les privations... Il ressent un malaise, en avril 1716, en pleine mission à Saint-Laurent-Sur-Sèvre.
Batailleur, il a combattu le bon combat, il peut terminer sa course. Il a vu ses congrégations se former, bien petitement, mais il a confiance en DIEU SEUL, il peut s'en aller rejoindre Jésus et Marie.

Suite au format PDF...

fin article - 1811 affichages depuis le 10 Jul 2015