LA FOSSE AUX LIONS

jeudi 26 novembre 2015

L'histoire que nous lisons en ce jour, celle de Daniel jeté dans la fosse aux lions, peut nous faire sourire un peu, même beaucoup. Les avancées technologiques dans la réalisation des films nous ont fait voir des scènes plus effrayantes produites dans des espaces réduits.

On comprend que des gens soient jaloux de ce devin, de cet interpréteur de songes. Ils disent au roi : "Daniel, un des déportés de Juda, ne tient compte ni de toi, ni de ton interdiction, ô roi ; trois fois par jour, il fait sa prière." Le roi le fait donc jeter dans la fosse aux lions, tel que le spécifiait le décret royal. Mais, de très tôt, il va voir si… "Il se leva dès l’aube, au petit jour, et se rendit en hâte à la fosse aux lions. Arrivé près de la fosse, il appela Daniel d’une voix angoissée : Daniel, serviteur du Dieu vivant, ton Dieu, que tu sers avec tant de constance, a-t-il pu te faire échapper aux lions ?" "On l’en retira donc, et il n’avait aucune blessure,
car il avait eu foi en son Dieu
". Les autres, les jaloux, les retords, les ambitieux, les couleuvres, les prétentieux, les "ti-Jos connaissants" seront punis et jetés dans la fosse.

Cette fosse aux lions, c'est aussi pour moi, la vie où je dois témoigner de Jésus, amour, bonté, tendresse, miséricorde, accueil, compassion. Des personnes diront toute sorte de mal sur moi, ma conduite, mes actes, mes gestes… mais comme Daniel, je les accomplis à cause de ma foi en mon Dieu.

(Lire le texte en Dn 6, 12-28 ou aller à http://aelf.org/office-messe, 26 novembre 2015)





fin article - 1746 affichages depuis le 26 Nov 2015