PAR LE SEIGNEUR VIVANT

vendredi 18 décembre 2015

 

Dans une semaine nous célébrerons Noël, ce sera le 25 ! On s'y est préparé bien longuement, on aura prévu pratiquement tout, on partagera dans la joie nos souhaits. Mais le principal intéressé sera-t-il présent ? Sans lui, la fête n'aurait pas de sens !

Jérémie le rappelle : "Voici venir des jours – oracle du Seigneur –, où je susciterai pour David un Germe juste." Ces jours arrivent, ce seront des jours d'intelligence, de droit, de justice : "il agira avec intelligence, il exercera dans le pays le droit et la justice." Quelle fête ! Plus on approche de Noël, plus on nous demande une attitude différente, il faut tourner notre cœur vers Dieu, vers celui qui vient ; il faut le regarder et arrêter de voir notre peine, notre misère. Comme le demande Jérémie, il faut désormais dire : "PAR LE SEIGNEUR VIVANT", lui qui a fait des merveilles pour moi, pour toi, pour nous.

Pour prier aujourd'hui, je regarde ma préparation à Noël ; les décorations sont terminées, les invitations envoyées, le repas est cuit ou presque, la maison est propre… mais je suis fatigué-e ! Alors je me confie à celui qui vient et je lui dis : : "PAR LE SEIGNEUR VIVANT", sachant que c'est sa présence que je demande et… dès aujourd'hui, comme le dit un refrain de Noël en créole haïtien : Nowel sè chak jou sou latè (Noël, c'est chaque jour sur la terre).

(Lire le texte en Jr 23, 5-8 ou aller à http://aelf.org/office-messe, 18 décembre 2015)




fin article - 1955 affichages depuis le 18 Dec 2015