IL APPELA

vendredi 19 janvier 2018

Quand vous marchez sur la rue, quand vous voyagez dans les transports en commun, la majorité des personnes qui sont avec vous sont muettes, occupées avec leur téléphone. Elles écoutent, pianotent ou parlent. Une autre civilisation ! une autre façon de communiquer !

Jésus est entouré de personnes qui le suivent et si certaines sont là depuis quelque temps, il y a encore des "temporaires", le temps d'un sermon, d'une guérison. Comme les maîtres du temps, il se formera une équipe pour apprendre, pour partager ses connaissances, pour vivre de sa vie, de ses valeurs. "Jésus gravit la montagne, et IL APPELA ceux qu’il voulait. Ils vinrent auprès de lui, et il en institua douze pour qu’ils soient avec lui et pour les envoyer proclamer la Bonne Nouvelle avec le pouvoir d’expulser les démons". Puis on passe à la liste des noms ou des surnoms. Je pense qu'il faut remarquer ce qui suit le "IL APPELA", c'est "ceux qu'il voulait". Dans toute vocation, c'est Jésus qui choisit. Il est celui qui appelle et celui qui permet de répondre aussi. Il faut être là quand il appellera !

La vie moderne m'environne de bruits de toutes sortes, peut-être même que la radio fonctionne en sourdine pendant que je lis et prie ce texte… SI je suis plus "techno" j'ai peut-être mon cellulaire branché et mes oreilles écoutent de la musique… et je prie et je lis quand même. Jésus, il APPELLE encore, il me demande de lire son Évangile, il me demande de le rencontrer dans les autres, il me parle…

(Lire le texte en Mc 3, 13-19 ou aller à http://www.aelf.org, 19 janvier 2018)



fin article - 1041 affichages depuis le 19 Jan 2018