TOUT LE MONDE TE CHERCHE

dimanche 4 février 2018

L'Église nous fait revenir sur une lecture que nous avons entendue il y a quelque temps, la visite de Jésus à Capharnaüm. Là réside la belle-mère de Simon-Pierre. Comme le disait un prédicateur, il y a ici trois rencontres différentes.

D'abord, celle de la guérison de cette dame associée à Pierre : "Jésus s’approcha, la saisit par la main et la fit lever. La fièvre la quitta, et elle les servait." Et le soir venu d'autres personnes, conduites là, y trouvèrent la libération de leurs souffrances : "Il guérit beaucoup de gens atteints de toutes sortes de maladies,"

La 2e rencontre est celle du désert : "Le lendemain, Jésus se leva, bien avant l’aube. Il sortit et se rendit dans un endroit désert, et là il priait." Rien de bon ne se fait si on n'a pas refait le plein d'énergie…spirituelle, dans le cœur à cœur, le silence.

La 3e rencontre est celle que nous aimons bien souvent : "Allons ailleurs, dans les villages voisins, afin que là aussi je proclame l’Évangile." Nous avons une mission, un travail à accomplir comme disciple de Jésus.

Il me semble que cela soit assez clair pour laisser ma prière se former en ce jour : me laisser lever par le Seigneur, savoir prendre du temps avec lui dans la prière (désert) et encore plus, sortir vers les autres (ailleurs).

(Lire le texte en Mc 1, 29-39 ou aller à http://www.aelf.org, 4 février 2018, 5e dimanche du T.O., année B)



fin article - 859 affichages depuis le 4 Feb 2018