SOURD et MUET

vendredi 9 février 2018

On s'émerveille des guérisons de Jésus. À peine arrive-t-il dans une nouvelle zone que les gens affluent vers lui pour lui parler, se faire guérir : "il alla en plein territoire de la Décapole. Des gens lui amènent un sourd qui avait aussi de la difficulté à parler," Mais Jésus ne cherche pas la réputation, il conduit la personne à l'écart "loin de la foule" dira le texte. Et là, il pose des gestes simples : "il lui mit les doigts dans les oreilles, et, avec sa salive, lui toucha la langue." Il lève les yeux au ciel et dit simplement : "il soupira et lui dit : « Effata ! », c’est-à-dire : « Ouvre-toi ! »" Le miracle se produit, la personne parle et entend. Jésus a beau lui dire de se taire mais la joie transporte ce nouvel entendant, "mais plus il leur donnait cet ordre, plus ceux-ci le proclamaient."

Voilà, c'est simple et c'est accompli "loin de foule". Quand je prie, quand je demande des guérisons au Seigneur Jésus, je devrais le faire dans des mots simples, sans grande ostentation. Jésus qui veut me guérir me mènera à l'écart, il posera des gestes simples, il dira des paroles de réconfort. Je m'approche aujourd'hui de Jésus pour lui parler de ma santé… de ma santé spirituelle surtout !

(Lire le texte en Mc 7, 31-37 ou aller à http://www.aelf.org, 9 février 2018)



fin article - 846 affichages depuis le 9 Feb 2018