RÉJOUISSEZ-VOUS AVEC MOI

jeudi 8 novembre 2018

Il y a plein de choses, de situations, d'événements qu'on aime à partager. Quand ce sont des faits joyeux cela devient encore plus vrai : nos bons coups, un gain en argent, un achat d'une nouvelle voiture, d'une maison, etc.

Jésus nous fait partager aussi ses joies comme chef du Royaume : "Il y a de la joie devant les anges de Dieu pour un seul pécheur qui se convertit." Pour illustrer cela, il utilise deux comparaisons. D'abord celle de la femme qui recherche une pièce d'argent perdue. Que de travail elle se donne… Imaginez que vous perdez vos clés ! ou encore votre cellulaire ! Plus que la femme de l'Évangile, vous allez remuer ciel et terre. L'autre exemple est moins familier aux citadinEs que nous sommes : la perte d'une brebis. Mais je transpose cela à la perte d'un animal de compagnie… je pense à ce petit chien décédé, à ce chat perdu, à la mangouste qui se cache trop bien… Oui, on cherche et on recherche, on refait 2-3-4 fois le même trajet. "Réjouissez-vous avec moi, car j’ai retrouvé ma brebis, celle qui était perdue ! (…) Réjouissez-vous avec moi, car j’ai retrouvé la pièce d’argent que j’avais perdue !" Voilà pour des objets perdus… J'ajoute une ligne pour ces parents qui cherchent un enfant disparu !!! Imaginons leur peine, leurs souffrances, leurs démarches… et surtout, la joie des retrouvailles s'il y a lieu.

Jésus me cherche. Jésus m'attend. Jésus me dit comment l'imiter. Pour réjouir mon Père du ciel, son Père, je me mets à sa suite car je sais qu'"Il y a de la joie devant les anges de Dieu pour un seul pécheur qui se convertit". 

(Lire le texte en Lc 15, 1-10 ou aller à https://www.aelf.org, 8 novembre 2018)






fin article - 153 affichages depuis le 8 Nov 2018