POUR CHACUN, POUR CHACUNE

mercredi 11 septembre 2019

Cette trop célèbre journée du 11 septembre pourrait empêcher bien des gens de faire quoique ce soit durant ce rappel. Journée bien triste, journée douloureuse, journée terrifiante. PlongéEs dans cette horreur, ces horreurs qui ont frappé en trois endroits, notre seule espérance est celle que nous apporte la Parole de Dieu.

Jésus nous donne, en ce jour, par l'évangéliste Luc, une nouvelle version de la charte du Royaume : les béatitudes. On n'en trouvera seulement 4 au lieu des 8 de l'évangéliste Matthieu : la pauvreté, la faim, le chagrin, la haine. Toutefois ces béatitudes procurent le bonheur, un bonheur éternel : "Ce jour-là, réjouissez-vous, tressaillez de joie, car alors votre récompense est grande dans le ciel ; c’est ainsi, en effet, que leurs pères traitaient les prophètes." J'aime ce rappel vers les prophètes car cela fait le lien entre toutes nos générations… Nous vivons, nous pourrions vivre les mêmes oppositions.

Mais dans cet évangile de Luc, il y a aussi des malédictions qui suivent les bénédictions. Des malheurs sont annoncés aux riches, aux repus, aux rieurs, aux adulés : "quel malheur pour vous !" Et encore cette référence aux faux prophètes qui vivaient, qui vivent encore parmi nous ! Loin du balancement littéraire harmonieux, de la réponse vis-à-vis le problème, il faut que je regarde ma vie dans la lumière de cette charte du Royaume.

(Lire le texte en Lc 6, 20-26 ou aller à https://www.aelf.org, 11 septembre 2019)





fin article - 68 affichages depuis le 11 Sep 2019