DE L'ORIENT ET DE L'OCCIDENT

lundi 2 décembre 2019

Une Église pour toutes et tous, une Église universelle, voilà ce que nous prierons en ce jour.

Jésus nous fait rencontrer un centurion de l'armée romaine, un chef qui commande : "Seigneur, mon serviteur est couché, à la maison, paralysé, et il souffre terriblement." Il ne parle pas de sa centurie, d'un soldat parmi elle, d'un membre de sa famille mais de son serviteur, probablement un esclave. Jésus luit annonce qu'il viendra, lui-même, en personne… mais nous disons encore les paroles qu'il a prononcées alors : "Seigneur, je ne suis pas digne que tu entres sous mon toit, mais dis seulement une parole et mon serviteur sera guéri." Reconnaître sa petitesse, sa faiblesse cela fait aussi partie de notre évolution humaine sinon on devient dictateur, despote ! "À ces mots, Jésus fut dans l’admiration". Et je devrais moi aussi vivre cette prière car je la dis quand je vais communier, elle marque ma pauvreté, mon besoin de faire vivre Dieu dans ma vie, de faire ressusciter Jésus en moi. Une telle foi, comme le dira Jésus aux auditeurs présents, est inhabituelle et elle indique que l'Église s'ouvre à toutes les bonnes volontés : "Beaucoup viendront de L’ORIENT ET DE L’OCCIDENT et prendront place avec Abraham, Isaac et Jacob au festin du royaume des Cieux."

(Lire le texte en Mt 8, 5-11 ou aller à https://www.aelf.org, 2 décembre 2019)



fin article - 100 affichages depuis le 2 Dec 2019