LÈVE-TOI

mardi 4 février 2020

Et voilà que Jésus revient sur l'autre rive. L'évangile de Marc est plein de guérisons miraculeuses. À son arrivée, c'est un chef de la synagogue qui se présente : "Arrive un des chefs de synagogue, nommé Jaïre. Voyant Jésus, il tombe à ses pieds et le supplie instamment : Ma fille, encore si jeune, est à la dernière extrémité."

Jésus ira mais les foules le pressent, l'entourent et une femme est malade : "cette femme donc, ayant appris ce qu’on disait de Jésus, vint par derrière dans la foule et toucha son vêtement." Marc semble ironiser sur les médecins, profession qu'il pratique lui-même, dit-on : "elle avait beaucoup souffert du traitement de nombreux médecins, et elle avait dépensé tous ses biens sans avoir la moindre amélioration ; au contraire, son état avait plutôt empiré." Jésus se demande qui l'a touché, alors qu'il est dans une foule ! Peureuse elle s'avancera pour se faire dire : "Ma fille, ta foi t’a sauvée. Va en paix et sois guérie de ton mal." Mais entretemps la jeune fille malade décède et Jésus dit plutôt qu'elle dort alors qu'il approche de la fillette. Peu de mots, un ordre simple qui me rejoint moi aussi aujourd'hui : "Jeune fille, je te le dis, LÈVE-TOI !"

AccabléE de mon péché, de mes maladies intérieures et extérieures, endormiE par mes remèdes qui ne soignent pas ma vie, j'entends les paroles de Jésus et, comme la fillette, je me lève. LÈVE-TOI ! Viens vers moi, ton Messie Sauveur.

(Lire le texte en Mc 5, 21-43 ou aller à https://www.aelf.org, 4 février 2020)



fin article - 153 affichages depuis le 4 Feb 2020